Amarettis aux biscuits roses de Reims

Print Friendly, PDF & Email

 

Amarettis aux biscuits roses de Reims

Amarettis aux biscuits roses de Reims

Préparation : 30 min

Cuisson : 15 min

Prêt à déguster en : 2h30

 

 

Un petit hommage à la ville où je suis née ! Et une occasion de mixer ces biscuits roses croustillants avec le moelleux des amarettis ! Bon, j’ai un peu forcé sur le colorant sur la photo alors j’en ai mis moins dans la recette !

 

Ingrédients pour  12 biscuits :

  • 50 g de biscuits roses
  • 8 g de farine
  • 50 g de poudre d’amande
  • 70 g de sucre
  • 1 blanc d’œuf
  • pincée de sel
  • 1 CS de lait
  • quelques gouttes d’extrait de vanille
  • 1 pointe de couteau de colorant alimentaire rouge
  • sucre glace

 

Préparation :

  1. Tout d’abord, battre le blanc d’œuf en neige avec la pincée de sel.
  2. Ensuite, incorporer  le sucre en pluie.
  3. Une fois que votre blanc est bien ferme, ajouter le colorant.
  4. Réduire les biscuits roses de Reims en poudre.
  5. Ajouter au blanc d’œuf la farine, la poudre de biscuits roses, la poudre d’amande, le lait et l’extrait de vanille.
  6. Enfin, mélanger bien le tout et placer 30 min au réfrigérateur.
  7. Verser du sucre glace dans une assiette creuse.
  8. Sortir la pâte du réfrigérateur et former 12 boules avec les mains.
  9. Rouler les boules réalisées dans le sucre glace.
  10. Enlever l’excédent de sucre.
  11. Déposez les boules sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, en les espaçant (la pâte va gonfler).
  12. Faire cuire à 180°C pendant 10 à 15 min (selon votre four). Les Amarettis aux biscuits roses de Reims doivent ainsi se craqueler mais ne pas brunir.
  13. Enfin, laisser refroidir avant de déguster.

 

Source :   Ma cuisine au fil de mes idées

 

En savoir plus sur les amaretti ?

Ces biscuits, durs et moelleux à l’intérieur, ressemblent à des macarons et sont originaires d’Italie. Il s’agit de petits biscuits réalisés à base de sucre et d’amandes. De plus, ils sont parfaits pour utiliser des blancs d’œufs que vous auriez en trop !

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *